PMI : Il est temps de s’équiper d’une GPAO !

Nombreuses sont les PMI qui ne sont pas encore équipées d’un logiciel de gestion de fabrication. Certes la plupart d’entre elles se sont organisées autour de fichiers Excel qui leur permettent de suivre des avancements, des plannings, des données techniques voir du stock et des prévisions. Mais il est rare qu’elles disposent d’une véritable application centralisée, regroupant l’ensemble des informations qui communiquent avec la gestion commerciale, financière ou encore le CRM.

 La Production a longtemps été mise de côté, considérée comme un domaine spécifique avec des contraintes métiers et des équipes peu habituées à utiliser l’informatique dans leur travail quotidien. Cependant, tout ceci connait aujourd’hui des changements majeurs avec la nécessité de partager l’information, d’optimiser ses ressources, ses plannings, ses stocks, … bref de suivre au plus près son activité et ses coûts.

A quel rythme les PMI doivent-elles s’équiper d’une GPAO ?

Cette question est essentielle, car nos PMI sont bien souvent sous pression, leur personnel n’ayant que peu de temps à affecter à ce type de projet. Comme pour tout changement il faut nommer des leaders dans chaque domaine : planification, étude, qualité, magasin. Ils auront pour mission de construire leur futur système en s’appuyant sur les objectifs qu’ils auront définis. Et la définition des objectifs est justement l’une des clés du projet : impossible de mettre en place un tel outil sans savoir ce que l’on en attend et à quelle échéance. Ces objectifs doivent être clairs, réalistes en tenant compte de l’ensemble des prérequis et des contraintes qu’ils supposent.

Le bon rythme est donc celui que l’entreprise peut suivre car la mise en place d’une GPAO met souvent en évidence d’autres nécessités dans l’organisation et les processus internes.  C’est également l’occasion de redessiner ses flux, de revoir ses procédures et d’améliorer son efficacité.

Avec quelle solution les PMI doivent-elles s’équiper d’une GPAO ?

Il en existe évidemment plusieurs, tout dépend de ce que l’entreprise utilise déjà. Choisir une solution autonome face à un ERP global nécessitera la mise en œuvre d’échanges d’informations avec les autres logiciels présents comme la gestion des ventes, des achats, ou des stocks. Repenser son SI en partant sur un nouvel ERP complet fera basculer le projet vers un changement plus important, mais parfois nécessaire, tout dépend de la qualité de l’existant et encore une fois des objectifs à atteindre. Mais choisir une gestion de production simple et efficace permettra de gravir une première marche avant de se lancer dans une refonte plus complexe et plus couteuse.

À lire aussi :  Comment choisir son logiciel GPAO : faites comme Cendrillon !

Pour quel budget les PMI peuvent-elles s’équiper d’une GPAO ?

Difficile de répondre à cette question, tout dépend du choix de la solution mais même avec une solution simple croire que pour une dizaine de jours de prestation il serait possible de mettre en place une gestion de production est utopique. La charge de travail à prendre en compte dépend des objectifs à atteindre, il est donc possible de budgéter par étape les phases de réalisation. La part revenant aux équipes internes ne doit pas être négligée, comme appréhender l’outil, enrichir les bases de données, réfléchir à son organisation, élaborer les documents de travail et former les utilisateurs, toutes ces tâches demandent du temps. Enfin, avant de s’engager sur une offre commerciale il est important de valider toutes les réponses apportées, de bien comprendre ce qui est coté et ce qui ne l’est pas comme par exemple la reprise de données ou des interfaces avec d’autres systèmes, les adaptations des états standards ou d’autres personnalisations.

A quand le premier ROI lors de la mise en place d’une GPAO dans une PMI ?

La grande question, Pourquoi faire tout ça ? Bien souvent le besoin remonte directement des ateliers, personnel débordé qui passe un temps fou à tenter de gérer son activité dans des feuilles Excel de plus en plus compliquées et délicates à manipuler. Ce n’est pas le seul déclencheur mais certainement celui que l’on voit le plus. Le premier ROI est donc le gain de temps et d’efficacité, et celui-ci arrive très vite. Ensuite il y a les objectifs qui ont été fixés, si certains nécessitent du recul d’autres seront atteints plus rapidement comme l’optimisation et le suivi du stock, les temps imputés à une affaire, les coûts des nomenclatures ou encore l’amélioration du partage d’informations. Pour obtenir un prévisionnel de charge et viabiliser des délais de fabrication il faudra atteindre un déploiement total sur l’ensemble des activités, de même pour l’analyse des marges, des statistiques de pannes machines ou encore de la qualité.

Oui, il est plus que temps de mettre en place une solution GPAO

La gestion de production (GPAO) est un enjeu majeur des années à venir pour les PMI non encore équipées. S’il ne faut pas s’en faire une montagne il convient de se poser les bonnes questions, de se faire conseiller et de choisir un partenaire de confiance et expérimenté sur ce type de projet.

 

Mettre en place une GPAO c’est particulier, cela demande de la réflexion, beaucoup de temps en interne et un accompagnement qui souvent va bien au-delà de la simple formation à l’outil. Mais les gains sont évidents et pour certains très rapides. La gestion de production est un levier indéniable pour le développement et la croissance des PMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *