CRM Factory remporte l’appel d’offres CRM pour RESAH avec MyPortal CRM

1. M. Arène, le RESAH Ile de France (Réseau des acheteurs hospitaliers) apparaît comme un donneur d’ordre de premier plan avec 800 utilisateurs de Solutions CRM, mais qu’est-ce que le RESAH au  juste ?

 

Il s’agit d’un important groupement d’achat pour les centres hospitaliers représentant donc 800 utilisateurs de solutions CRM répartis sur toute la France. Le RESAH a ainsi lancé un appel d’offres que CRM Factory a remporté en octobre en faisant valoir la solution CRM : MyPortal CRM.

 

2. Sur quoi portait principalement cet appel d’offres ?

 

Le marché que nous avons gagné portait sur l’installation et le déploiement d’un CRM collaboratif, en l’occurrence MyPortal. Un appel d’offres lancé au niveau national. L’aspect collaboratif de MyPortal était particulièrement pertinent avec la demande du RESAH et nous avons su proposer la bonne solution CRM parmi de nombreuses offres potentielles.

 

3. Qu’est-ce qui a fait selon vous pencher la balance en faveur de CRM Factory avec sa solution CRM MyPortal CRM ?

 

Le bon positionnement sur le prix, car la question du budget reste toujours primordiale pour les structures publiques. Parallèlement, l’aspect intuitif de MyPortal que nous avons présenté et son périmètre fonctionnel riche ont également convaincu le RESAH. MyPortal est à la fois simple d’utilisation mais également très riche en fonctionnalités, une Solution CRM qui offre beaucoup de possibilités.

Un autre point fort nous a fait nous démarquer : notre rapidité de mise en place de la solution CRM puisque nous serons capables de livrer les premières applications de MyPortal très rapidement, dès début 2016 à peine.

 

4. Que représente pour vous le gain d’un tel appel d’offres ?

 

Le marché remporté court sur une année reconductible trois années, donc un marché potentiel qui s’étend sur quatre années au total. Un signe fort de confiance de la part du RESAH qui a reconnu notre savoir-faire, notre professionnalisme et notre approche tarifaire raisonnable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *